Roe vs Wade : Des milliers de personnes inondent les rues pour le droit à l’avortement! Et ensuite?

8 min de lecture

Le 2 mai, un projet de décision divulgué à Politico est apparu, indiquant que la Cour suprême des États-Unis est sur le point de renverser Roe v. Wade, la décision historique qui a légalisé l’avortement. Socialist Alternative a lancé l’appel «Descendez dans la rue pour défendre Roe».

Le soir du 3 mai, des milliers de manifestant·es se sont rassemblé·es dans des villes de tout le pays pour protester contre la fuite du projet de décision de la Cour suprême qui annulerait Roe v. Wade. La Cour doit se prononcer au début de l’été, ce qui donne au mouvement le temps de s’organiser et de lutter contre cette décision.

Socialist Alternative a mené de grandes manifestations à Philadelphie, Boston, Minneapolis, Madison, Pittsburgh, Chicago, Houston et Seattle, entre autres, appelant à une escalade d’actions avec des débrayages et des grèves pour faire pression afin de stopper la décision. Dans d’autres villes, nous avons dirigé des contingents féministes socialistes dynamiques au sein de manifestations plus larges.

Certaines personnes ont voyagé pendant des heures pour assister à cette manifestation de milliers de personnes au Capitole de l’État à Madison, WI

«Les grandes victoires progressistes aux États-Unis n’ont jamais été emballées dans un paquet cadeau et remises par l’establishment», a déclaré Rachel Wilder, membre de Socialist Alternative et étudiante à l’université Temple de Philadelphie. «En fait, l’establishment a toujours été du mauvais côté de l’histoire – sur l’avortement, le mariage gay, la déségrégation – jusqu’à ce que des mouvements de masse de travailleurs forcent les deux partis du grand capital à céder. Nous avons besoin de millions de personnes dans les rues pour défendre l’avortement et arrêter la droite!»

Les manifestations dans tout le pays ont montré un grand mécontentement face aux échecs du parti démocrate à défendre l’avortement et à se battre pour ce dont les travailleurs et travailleuses de tous genres ont besoin. Les orateurs ont souligné que non seulement Joe Biden a fait une promesse de campagne pour codifier Roe v. Wade, mais Obama a fait campagne sur la légalisation de l’avortement en 2008 et n’a pas réussi à le faire même avec une supermajorité au Congrès. À la suite de la fuite de lundi, M. Biden a déclaré qu’il avait demandé à son administration de «préparer des options» en cas d’annulation de l’arrêt Roe v. Wade et qu’il n’avait pas soutenu la fin de l’obstruction parlementaire pour permettre aux démocrates de voter la légalisation de l’avortement au Congrès.

Il est clair que les jeunes en ont assez des promesses non tenues des démocrates. À New York, après la fin du rassemblement organisé de la Marche des femmes, nos membres ont entonné un chant appelant à une marche. La réponse de la scène principale, qui était dominée par des agents du parti démocrate hostiles à l’idée d’une action directe, a été «c’est mignon ce que vous essayez de faire là-bas, mais ce n’est pas ce que nous faisons». Plutôt que de laisser l’énergie se dissiper, nous-mêmes et d’autres groupes de gauche avons conduit près d’un millier de personnes dans les rues de Manhattan et vers un autre rassemblement à Washington Square Park où nous avons discuté ouvertement des prochaines étapes du mouvement. Lors de la marche, on pouvait entendre les manifestants et manifestantes scander «Voter bleu n’est pas suffisant! Démocrates, nous dénonçons votre bluff!»

«C’est comme ça que nous en sommes arrivés là en premier lieu – un parti qui ne sait pas comment se battre, qui a plus peur que sa base s’organise qu’autre chose», a déclaré Kshama Sawant, membre de Socialist Alternative et conseillère municipale de Seattle, lors d’une manifestation à Seattle hier soir. «Un parti qui fera tout pour marginaliser ou chasser les véritables progressistes, car il donne silencieusement la priorité à la stabilité du système capitaliste et à la rentabilité des entreprises avant tout. Avant les droits des femmes, les droits reproductifs, les droits des travailleurs et travailleuses, les droits LGBTQIA+, et avant même la continuation de la civilisation humaine alors que nous sommes confrontés à une catastrophe climatique totale. Nous avons besoin d’un nouveau parti! Un parti qui se bat bec et ongles pour défendre les droits reproductifs, les droits des travailleurs, les droits LGBTQIA+ et contre le racisme!»

Des milliers de personnes ont défilé hier à Philadelphie pour défendre le droit à l’avortement et se battre pour d’autres revendications telles que l’assurance maladie pour tous avec des soins complets en matière de reproduction et d’affirmation du genre

Quelle est la prochaine étape dans la lutte pour le droit à l’avortement?

Plusieurs manifestants et manifestantes ont également participé à la campagne Justice pour George Floyd de 2020, où ils ont été beaucoup plus nombreux et nombreuses à manifester pendant des mois. Malgré ce grand nombre, le mouvement n’a malheureusement pas réussi à obtenir des réformes majeures à grande échelle, et la plupart des villes individuelles ont continué à augmenter les budgets de la police.

Comme il s’agissait du plus grand mouvement de protestation de l’histoire des États-Unis, on peut se demander ce qui a manqué et comment nous pouvons gagner cette fois-ci.

Malgré l’affluence, Justice pour George Floyd est resté un mouvement de rue sans structures ni revendications claires. Le mouvement ne s’est pas intensifié pour intégrer une action directe à grande échelle. À quelques semaines du jugement de la Cour suprême, nous devons aller au-delà des manifestations de rue et intensifier notre lutte pour inclure des débrayages, des occupations et même des grèves. L’énergie des manifestations de rue doit se traduire dans nos communautés et sur nos lieux de travail afin de forcer la main de la Cour suprême et du Congrès.

Nous avons vu un nouveau souffle dans le mouvement syndical avec les campagnes héroïques de syndicalisation chez Starbucks et Amazon. Ce mouvement ouvrier nouvellement revitalisé a un rôle essentiel à jouer dans le renforcement de la lutte de la classe ouvrière pour des soins reproductifs gratuits et facilement accessibles.

Le SEIU (Service Employees International Union) et le NNU (National Nurses United), qui organisent tous deux des travailleurs et travailleuses de la santé, ont fait des déclarations sur l’impact dévastateur qu’aurait une annulation de Roe v. Wade sur les travailleuses. Nous avons besoin que ces syndicats organisent leurs membres pour qu’ils agissent en faveur du droit à l’avortement, et nous avons besoin que d’autres syndicats s’engagent dans cette lutte.

Le nouveau syndicat Amazon Labor Union a fait preuve d’une grande solidarité lorsque son président par intérim, Chris Smalls, a appelé hier les manifestants et manifestantes à se joindre à la lutte à Foley Square, à New York.

Les syndicats ont un intérêt particulier à obtenir la légalisation totale de l’avortement, et à aller de l’avant pour obtenir un système d’assurance-maladie pour tous et toutes avec des soins complets en matière de reproduction et d’affirmation du genre. Les soins de santé fournis par l’employeur sont une monnaie d’échange majeure entre les mains des patrons lors des négociations contractuelles, et les patrons retirent souvent les prestations de santé des travailleurs et travailleuses en cas de grève.

Pour les membres des syndicats, les travailleurs et travailleuses non syndiqué·es, les étudiants et étudiantes et les jeunes qui sont prêt·es et motivé·es à se battre pour le droit à l’avortement et les soins de santé gratuits pour tous et toutes, nous avons besoin de réunions publiques d’organisation afin de mettre en place un plan d’action intensifié, comprenant des débrayages et des grèves. Socialist Alternative organise des réunions publiques dans plusieurs villes du pays.

Pour gagner, ce mouvement a besoin de revendications fortes qui font passer le terrain de la défense à l’attaque.

Nos revendications

  • Faites reculer la droite! La Cour suprême doit faire marche arrière et maintenir Roe v. Wade!
  • Pour des débrayages massifs et des actions de grève pour défendre l’avortement!
  • Les Démocrates ont le contrôle total de Washington, ils doivent immédiatement mettre fin au blocage et légaliser l’avortement!
  • Le Congrès doit adopter l’assurance-maladie pour tous et toutes, avec l’avortement sur demande, des soins reproductifs complets et des soins complets d’affirmation du genre pour tous et toutes!
  • Cette attaque contre Roe ouvrira la porte à des attaques brutales et continues contre les droits des personnes LGBTQIA+. Nous avons besoin d’une lutte unie contre l’oppression de genre sous toutes ses formes! Notre mouvement doit se battre pour des soins reproductifs complets ainsi que contre les lois réactionnaires anti-trans qui balaient les états à travers le pays!
  • Mettons fin au système bipartisan – nous devons lancer un parti indépendant de la classe ouvrière qui défendra les intérêts des femmes de la classe ouvrière, des personnes LGBTQIA+ et des personnes de couleur!
Mots clés , , .