Grèves, blocages, occupations: Vers une journée nationale de perturbation!

Par Alternative socialiste [1]

Nos conditions de vie ne cessent de se dégrader. Pour contrer ces attaques et réaliser de nouveaux gains, il faut réinstaurer un rapport de force dans l'intérêt de la majorité de la population. Pour cela, les manifestations ne suffisent pas. La situation exige la coordination de la résistance du plus grand nombre. L'organisation d’une journée nationale de perturbation économique (grève, blocage, occupation, etc.), comme l’ont fait les syndicats en 2003, doit être mise à l'ordre du jour dans nos milieux de vie et au travail.

L'oléoduc d'Enbridge profitable pour qui?

Déclaration d'Alternative socialiste pour la manifestation Pas de pétrole dans ma cour!

22 novembre 2014

Belgique: Une manifestation nationale qui a illustré la force de notre nombre

Parti socialiste de lutte (CIO-Belgique)

Le plan d’action syndical commence bien!

Tous les médias déclarent que plus de 100.000 manifestants étaient présents. C’est vrai, cette manifestation était réellement massive. A Bruxelles-Nord, les premiers manifestants sont partis vers 10h30 et les derniers n’ont suivi leurs traces qu’à 14h30 ! 100.000 personnes, c’est à n’en pas douter une sous-estimation. Les directions syndicales parlent de 120.000 participants et peut-être même il y avait-il beaucoup plus de monde.

Pour une alliance nationale contre l’austérité!

En écho aux positions anti-austérité adoptées lors des assemblées générales de l’AFESH, de l’AFESPED et de l’AFELC en septembre 2014, des militant-e-s ont mis sur pied des comités visant à lancer une campagne contre l’austérité et les attaques sur les droits syndicaux. Cette campagne fait la promotion d’un « Front social » devant culminer par une grève illimitée au printemps 2015.

Formation socialiste 2014

Tout le monde est invité à la formation socialiste d'automne du comité Étudiant-e-s socialistes UQAM.

Les thèmes sont les suivants:
- 9h-12h: Aperçu des luttes révolutionnaires et contre-révolutionnaires à travers le monde en 2014.
- 13h-16h: Brève histoire des révolutionnaires dans les syndicats et de leurs tâches.

Chaque sujet sera introduit par un camarade puis suivi d'interventions de la salle. Une période de discussion suivra.

UQAM, local J-1045
405, rue Sainte-Catherine Est, Métro Berri-UQAM
Prix: 5$ (dîner compris)

Écosse : 1.6 million de votes pour le ‘‘Oui’’ sur fond de révolte anti-austérité

Dans le contexte d’une féroce campagne menée par l’establishment capitaliste britannique, la campagne pour l’indépendance de l’Ecosse a reçu le soutien de plus de 1,6 million de personnes – avec une écrasante majorité de la classe ouvrière – soit 45% des votes exprimés. Le ‘‘Non’’ l’a finalement emporté avec 55%.

Écosse : Un référendum qui pourrait ébranler le capitalisme britannique

« Au cours des quatre dernières semaines, le soutien à l’Union a perdu du terrain à un rythme stupéfiant. La campagne pour le “Oui” à l’indépendance n’a pas seulement entamé le territoire du “Non”: il s’agit en fait d’une véritable invasion. » – Peter Kellner, de l’agence YouGov

Par Philip Stott, Socialist Party Scotland(CIO-Ecosse)

Justice contre les crimes policiers!

Inculpez et jugez les assassins de Guy Blouin! Le système entier est complice!

Dévoilement d'une murale hommage à la militante Léa Roback

Montréal, 26 août 2014 – Le comité Étudiant-e-s socialistes UQAM, en collaboration avec Alternative socialiste, vous invite au 5 à 7 de lancement d'une murale hommage à la militante Léa Roback, le samedi 30 août 2014 au Quai des Brumes (4481, rue Saint-Denis).

Ferguson : C’est tout le système qui est coupable !

Texte d’un tract distribué par les militants de Socialist Alternative, parti-frère américain du PSL, à Ferguson et à Saint-Louis.

Pages

S'abonner à Alternative socialiste (CIO-CWI Québec) RSS