Non au coup d’Etat de Saïed, non à Ennahda – Construisons la lutte pour le socialisme

Un peu plus de dix ans après le soulèvement populaire qui a chassé du pouvoir le dictateur tunisien Ben Ali, de nouvelles convulsions secouent le pays. Le 26 juillet, le président a démis le gouvernement et gelé le Parlement pour 30 jours. Dimanche 25 juillet, tard dans la journée, le président tunisien, Kaïs Saïed, a […]