Les dockers de Gênes, Livourne et Naples s’opposent au transfert d’armes vers Israël

Alternative Socialiste Internationale (ISA), convaincue que la classe ouvrière est la seule force de la société capable d’arrêter les guerres, les massacres et l’oppression, exprime sa solidarité avec les dockers en lutte contre le transfert d’armes vers Israël.

Le 14 mai, les travailleurs et travailleuses du Collectif autonome des travailleurs portuaires (CALP), les membres du syndicat de base Usb et l’association internationale Weapon Watch ont appris que des balles de haute précision destinées au port israélien d’Ashdod avaient été chargées sur le navire Asiatic Island.

Le porte-conteneurs Asiatic Island, battant pavillon de Singapour et venant du port de Marseille, avait quitté le port de Haïfa en Israël le 6 mai à destination de Livourne. L’Asiatic Island est un navire collecteur, c’est-à-dire, dans le jargon maritime, un navire relativement petit, faisant partie du service régulier de ZIM, la compagnie maritime publique israélienne.

CALP et Weapon Watch ont découvert que le chargement de matériel de guerre avait été effectué sans que le navire n’accoste au port, comme l’exigent les règles de sécurité internationales en matière de chargement de marchandises dangereuses ou explosives.

Les travailleurs et travailleuses du CALP avaient déjà participé à des actions de solidarité internationaliste ces derniers mois, en organisant des grèves et des blocages contre le chargement d’un navire saoudien chargé d’armements lourds destinés à être utilisés dans la guerre au Yémen. Pour cette raison, plusieurs d’entre eux ont fait l’objet d’une enquête du parquet et sont mis en examen par les autorités italiennes.

Dès qu’ils ont appris la nouvelle de l’arrivée de l’Asiatic Island, les dockers du CALP ont immédiatement alerté leurs collègues du port de Livourne, où le navire devait être ravitaillé. Les collègues de Livourne, délégués syndicaux de l’Usb, dont certains sont membres de l’organisation anticapitaliste Potere al Popolo, ont diffusé la nouvelle dans la ville et ont rapidement alerté l’autorité portuaire et la capitainerie, demandant des contrôles urgents à bord du navire.

Manifestant un fort sentiment internationaliste de solidarité contre la guerre, ils ont déclaré une journée de grève en solidarité avec la population palestinienne et pour exiger l’arrêt immédiat des bombardements sur Gaza et la fin de l’expropriation des maisons dans les territoires occupés. Dans un communiqué intitulé Le port de Livourne n’est pas complice du massacre de la population palestinienne, ils ont signalé qu’ils ne voulaient pas être complices du massacre perpétré dans les territoires occupés en Palestine. Après Livourne, le navire a fait route vers le port de Naples.

À Naples également, où le navire s’est dirigé le 15 mai, les dockers ont clairement manifesté leur solidarité avec la cause palestinienne. Les membres du syndicat SI Cobas se sont fermement prononcés contre le rassemblement d’armes qui servent à alimenter les guerres et les profits contre le peuple palestinien qui subit depuis des années une répression impitoyable de la part d’Israël, déclarant que nos mains ne seront pas tachées de sang pour vos guerres.

Ces initiatives des dockers, qui ont eu lieu en même temps que les grandes mobilisations qui ont traversé le pays de Rome à Milan, de Naples à Turin en solidarité avec le peuple palestinien, ont eu un important retentissement international.

En Afrique du Sud, le syndicat SATAWU a organisé une action de protestation contre le chargement de marchandises à destination d’Israël le 21 mai, en se référant explicitement au communiqué rédigé par les travailleurs du port de Livourne. Dans le port d’Oakland, aux États-Unis, des activistes et des militant·es anti-guerre se mobilisent pour empêcher le chargement d’un autre navire ZIM qui doit accoster dans les prochains jours.

Les initiatives des dockers italiens représentent une continuation des meilleures traditions de la classe ouvrière, elles vont dans la bonne direction et doivent donc être soutenues de manière décisive par toutes les forces de la gauche politique, des syndicats et des associations en Italie et dans le monde.

Alternative Socialiste Internationale, convaincue que la classe ouvrière est la seule force de la société capable d’arrêter les guerres, les massacres et l’oppression, exprime sa proximité et sa solidarité avec les dockers qui ont une fois de plus démontré la force potentielle des travailleurs et travailleuses s’ils et elles sont organisé·es et en contact les un·es avec les autres.

Nous continuerons à soutenir les initiatives internationalistes des courageux dockers italiens qui montrent la voie pour construire une véritable solidarité contre la barbarie que le capitalisme produit partout dans le monde.

Tagged , , , .