Nouvelles d’Alternative socialiste, mars 2019

Conférence sur le féminisme socialiste

Notre réunion publique du 21 février, organisé en collaboration avec Étudiant·e·s socialistes UQAM, a porté sur la nécessité d’un féminisme socialiste. En mettant de l’avant des exemples de luttes syndicales passées et actuelles menées par des femmes, les camarades présentatrices ont expliqué en quoi la lutte pour une réelle émancipation des femmes ne peut se faire sous le capitalisme. Rendez-vous sur notre site web pour visionner la conférence !

Action contre le harcèlement au travail

Le 8 mars sur l’heure du midi, plusieurs personnes ont témoigné contre le harcèlement au travail lors d’une action de visibilité organisée par AS devant le Palais de Justice de Montréal, alors que Gilbert Rozon y était convoqué. La Presse nous a cités en ce qui concerne les largesses du système dont ont bénéficié Rozon et Salvail dans leur cas d’inconduites sexuelles, aux dépens des droits des travailleurs et des travailleuses. Peur de perdre un emploi, peur d’une mauvaise réputation, blâme des victimes en Cour, etc. les personnes harcelées risquent de tomber dans une situation encore plus précaire lorsqu’elles s’obstinent à dénoncer les puissants. Il est donc nécessaire de combattre tout le système capitaliste pour lutter efficacement contre l’oppression des femmes.

En soirée, les membres d’AS ont également participé à la manifestation annuelle organisée par Femmes de diverses origines afin de souligner la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes. Près d’un millier de militantes et de militants y ont participé.

Formation syndicale

Pour une 3e année, le collectif Lutte commune a organisé son rendez-vous militant où les syndicalistes de gauche qui le souhaitent peuvent apprendre, partager des connaissances et créer des liens de solidarité. Bien en vue, les membres d’AS ont contribué aux discussions, en particulier au panel intitulé Syndicats et partis politiques : liaisons dangereuses?

Luttes politiques à Québec solidaire

Les membres d’AS ont continué de défendre l’option B (aucune interdiction de port de signes religieux pour les employé·es de l’État) dans les rangs de QS. Les membres aident également Molly Alexander et Thibault Camara dans leur campagne pour ravir respectivement les postes de responsable à la formation et responsable à la mobilisation du Comité de coordination national de QS qui se tiendra à la fin mars.

Pour connaître nos prochaines activités à Montréal, Québec et Sherbrooke, inscrivez-vous à notre infolettre sur alternativesocialiste.org/contact

Tagged , , , , , , , , , .