1918-1923: la révolution allemande

$15.00

Novembre 1918. Un an après la Révolution russe d’Octobre, les ouvriers et les soldats se soulèvent en Allemagne et mettent sur pied leurs conseils. A travers ces derniers, ils veulent la fin de la guerre et de l’exploitation. Des pionniers révolutionnaires comme Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht sortent de prison et font tout leur possible pour que le mouvement conduise au renversement du capitalisme.

Le mouvement de novembre 1918 marque le début d’un processus révolutionnaire qui durera jusqu’en 1923. La contre-révolution n’a rien épargné pour empêcher un changement socialiste de société. Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht ont été assassinés en janvier 1919. Quant au parti social-démocrate SPD, il a trahi le mouvement : il comptait sur des réformes du sommet de la société pour se prémunir d’une révolution d’en-bas. Mais le potentiel révolutionnaire n’a pas disparu de suite.

Ces opportunités révolutionnaires manquées ont ouvert un espace au désespoir contre-révolutionnaire. L’échec de la Révolution allemande a permis la montée du fascisme, a ouvert la voie à la seconde guerre mondiale et a condamné la république soviétique à l’isolement, ce sur quoi a reposé la bureaucratie stalinienne pour trahir la révolution.

Ce livre réunit une sélection de textes consacrés à cette période – à la révolution de novembre 1918, à l’assassinat de Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht, au mouvement qui a suivi le putsch de Kapp en 1920, au potentiel du mouvement de 1923, à la percée contre-révolutionnaire du fascisme – au côté de quelques textes cruciaux de Rosa Luxembourg. Le livre est complété par un hommage de Léon Trotsky à Rosa Luxemburg et Karl Liebnecht et par une annexe qui aborde un événement peu connu de l’histoire de Belgique, celui du conseil des soldats allemands à Bruxelles en novembre 1918, quand les drapeaux rouges ont survolé la capitale.

Octobre 2018 – 156 pages

UGS : RA-PSL Catégorie :