COVID-19

Un programme de lutte pour une alternative socialiste!

Le confinement de la population était-il la seule option envisageable face à la pandémie de la COVID-19? Avec la fragilité du système de santé et de services sociaux, il n’y avait pas d’autre option. Début mai, le gouvernement a néanmoins changé drastiquement de cap en décrétant un déconfinement massif. Les hôpitaux, les écoles et les CHSLD ne sont toutefois pas plus outillés à faire face à cette nouvelle situation qu'ils ne l'étaient il y a deux mois.

Après des décennies de coupures, le système de santé est devenu incapable d’arrêter une épidémie comme celle de la COVID-19. Le confinement a fait gagner un temps précieux au gouvernement Legault avant que les hôpitaux ne soient surchargés et que les CHSLD se transforment en mouroirs. Malgré la désinformation et la pensée positive («Ça va bien aller»), la catastrophe est arrivée. Le Québec compte la moitié des décès liés au virus pour l’ensemble du Canada. Parmi les 2 928 décès au Québec, 80% proviennent des CHSLD et des résidences privées pour personnes âgées. Si l’âge et l’état de santé des personnes jouent un rôle dans les décès, les politiques désastreuses des gestionnaires de ces établissements en sont les responsables directes.

Le prix que la société devra payer pour le confinement n’est pas seulement économique. Le confinement favorise les tensions familiales, les violences domestiques, l’aggravation ou l’apparition de problèmes psychologique, etc. Les impacts du déconfinement hâtif ne seront pas moins importants: recrudescence des infections et des décès, angoisse, méfiance, etc.

Cette crise sanitaire s’ajoute à la grave crise écologique ainsi qu'à une nouvelle crise économique mondiale, comparable à celle de la Grande dépression de 1929. Ces crises capitalistes interreliées montrent que le libre marché est incapable d'offrir une société saine aux travailleurs et aux travailleuses. La solution de sortie de crise réside dans une gestion planifiée et démocratique de l'économie. Seule une telle gestion aurait assuré au secteur public les infrastructures, le personnel et le matériel requis pour affronter une pandémie prévisible comme celle de la COVID-19.

Aujourd’hui plus que jamais, il est clair que ce sont les travailleuses et les travailleurs qui sauvent des vies et font tourner la société. Pas les actionnaires ni les patrons. Ce sont les travailleuses et les travailleurs qui doivent prendre les commandes de la société. Pas les gestionnaires ni les technocrates. La société doit fonctionner sur la base de décisions démocratiques. Pas selon les diktats des marchés.

Le capitalisme est un obstacle pour sauver des vies. Réorganisons la société sur une base socialiste!

L’UE et le Covid-19 : Un accord pour 540 milliards d’euros qui résout rien

À ce stade, la principale dynamique va dans le sens d’une plus grande désintégration de l’UE et d’une concurrence accrue au sein de celle-ci. La semaine dernière a été marquée par un affrontement majeur entre les ministres des finances de la zone euro. Une réunion de 16 ministres s’est terminée par une impasse avant qu’une […]

Tunisie : les vampires capitalistes poussent les travailleurs à la mort

Des avis divergents sont récemment apparus concernant la levée du confinement général ou l’approbation de sa prolongation pour deux semaines supplémentaires en Tunisie. Ces réponses s’inscrivent dans le cadre d’une politique soutenue par les propriétaires des grandes institutions capitalistes qui demandent la levée de l’immobilisation et le retour des travailleurs au travail, tout en maintenant […]

Coronavirus : Le capitalisme pousse l’Afrique dans l’abîme

Le capitalisme et l’impérialisme au banc des accusés La pandémie de COVID-19 a mis en évidence les profondes inégalités sociales qui prévalent dans le capitalisme moderne. Nulle part ailleurs qu’en Afrique. L’indice de sécurité sanitaire mondiale (Global Health Security) est une évaluation de la capacité de 195 pays à faire face à des épidémies de […]

Aux membres de QS: réactivons-nous, maintenant!

Plus que jamais auparavant, la population du Québec commence à comprendre que les entreprises privées sont incapables de combler ses besoins essentiels. Que ce soit la production de masque N-95, l’accès au logement ou la prise en charge des personnes âgées, ces compagnies privées continuent de prioriser le profit plutôt que nos besoins. Cette situation […]

“Au royaume des fauves” (Tiger King) : Une analyse marxiste

Meurtre sur commande, polygamie, comportement digne d’une secte, accidents de fusils, méthamphétamine, fauves, rivalités obsessionnelles et musique country : « Au royaume des fauves » offre un divertissement à plusieurs niveaux. Dans ce système en crise profonde et en déclin, la vérité est plus étrange que toute fiction imaginable. Aucune « alerte spoiler » n’est […]

Pour un gel et une annulation des loyers et des hypothèques!

Depuis le début de la crise du coronavirus, plus de 6 millions de Canadiens et de Canadiennes ont fait une demande d’aide financière au gouvernement fédéral. La gravité de la situation exige que les locataires s’organisent pour exiger le gel du prix des loyers ainsi que leur annulation durant la période de crise. La récession […]

Une approche féministe socialiste de la crise du covid-19

Cette crise met en évidence l’important rôle joué par les femmes en tant que dispensatrices de soins non-rémunérées au sein des familles et des communautés d’une part et, d’autre part, en tant que travailleuses salariées dans des secteurs systématiquement dépréciés et caractérisés par de bas salaires, la précarité et de mauvaises conditions de travail. La […]

La quarantaine de Wuhan levée après 76 jours

La contestation dans la province de Hubei révèle la sombre réalité derrière la lutte contre la pandémie Le 8 avril, la quarantaine de 76 jours imposée à la métropole de Wuhan (11 millions d’habitants) a pris fin. Dans le reste de la province du Hubei, dont Wuhan est la capitale, les mesures similaires de quarantaine […]

Les postiers polonais s’organisent au milieu de la crise du Covid-19

Alors que l’épidémie de coronavirus fait rage en Pologne et que les services de santé sont en train de s’effondrer, le gouvernement polonais du PiS (Droit et Justice) veut maintenir à tout prix l’élection présidentielle du 10 mai. Face au refus des gouvernements locaux de coopérer à l’organisation des élections, le gouvernement PiS prévoit maintenant […]

Crise du coronavirus : Macron et la guerre… des classes

Le 16 mars dernier, le président de la République française, Emmanuel Macron, déclarait, lors de son allocution télévisée que la France était « en guerre » contre le coronavirus (Covid-19). C’était la deuxième fois en cinq jours que Macron prenait la parole sur ce sujet. Le 12 mars, il avait énoncé la nécessité d’« interroger le modèle dans […]