Pour vieillir dans nos quartiers, nationalisons les résidences pour aîné⋅es!

1 min de lecture

Le 26 mai dernier, plusieurs résidents et résidentes de résidences privées pour aîné⋅es de Verdun, des bénévoles pour la campagne d’investiture de Rosalie à Québec solidaire Verdun ainsi que des membres d’Alternative socialiste ont fait une action de visibilité devant les bureaux de la députée libérale Isabelle Melançon. Toutes ces personnes ont dénoncé la fermeture prochaine de deux résidences dans Verdun.

Les tours de paroles ont pointé directement vers la problématique de fond, soit l’impératif du profit immédiat des propriétaires privés. Les discours ont proposé des pistes de solution comme la nationalisation des résidences et CHSLD privés. Mais pour faire passer des plans de nationalisation sous contrôle démocratique, de construction de logements publics ou de taxation des grandes compagnies, on a besoin de construire un rapport de force politique à partir de la base.

À travers la campagne Nos quartiers ne sont pas à vendre, nous pouvons voir que la communauté verdunoise se politise de plus en plus depuis 1 an et demi. De plus en plus de personnes sont prêtes à se mobiliser et à mettre les heures de travail à s’organiser.

L’anxiété individuelle face à la grandeur de la tâche à accomplir se transforme en enthousiasme lorsqu’on commence à travailler ensemble. 

Nous vaincrons!


P.S. Merci à la personne responsable de l’église de nous avoir permis de brancher notre haut-parleur!

Mots clés , , , , , , .