Meeting en défense de Kshama Sawant : la droite tente de la destituer!

Samedi 9 janvier à 20:00

Parmi les intervenants se trouveront :

Julia Salazar, sénatrice de l’État de New York et membre des DSA (Democratic Socialists of America)
Mick Barry, député irlandais, membre de Solidarity et du Socialist Party
Jean Swanson, membre du conseil municipal de Vancouver (Canada), Coalition of Progressive Electors
Castill Hightower, militante contre les violences policières, sœur de Herbert Hightower Jr. qui a été tué par la police de Seattle
Sharon Crowley, organisatrice syndicale, UAW4121 (syndicat des employés de l’université de Washington)
Ubah Warsame, dirigeant d’organisations communautaires en Afrique de l’Est
Shukri Olow, responsable d’organisations communautaires,
…et plus encore !

Ce 7 janvier, la Cour suprême de l’État de Washington se prononce sur l’autorisation de la campagne de rappel intentée contre la droite contre Kshama Sawant, membre socialiste du conseil de la ville de Seattle. Elle serait alors autorisée à commencer à recueillir des signatures d’électeurs en faveur de la destitution de Kshama.

Les grandes entreprises et la droite sont furieuses de l’impact de la politique socialiste et des mouvements sociaux à Seattle et de l’exemple inspirant qu’elle a donné aux travailleurs du monde entier. Ils essaient maintenant d’utiliser les tribunaux et leurs poches bien remplies pour revenir sur la réélection de la membre socialiste du Conseil de Seattle Kshama Sawant en 2019 et les victoires historiques dont elle a été le fer de lance : la Taxe Amazon, le salaire minimum horaire de 15 dollars, l’interdiction – pour la première fois dans l’histoire du pays – d’utiliser des armes chimiques contre les manifestants et les lois historiques sur les droits des locataires comme l’interdiction des expulsions en hiver. Tout comme c’est le cas avec la police au sein du système capitaliste, nous savons que les travailleurs et les communautés opprimées ne peuvent pas compter sur les tribunaux pour obtenir justice.

D’Attica Scott dans le Kentucky à Jeremy Corbyn au Royaume-Uni, en passant par l’attaque contre Kshama Sawant à Seattle, les dirigeants progressistes et socialistes sont pris pour cible en raison de leur engagement à lutter pour les travailleurs et contre le racisme, le sexisme et les inégalités. Alors que le capitalisme entre dans sa crise mondiale la plus profonde depuis un siècle et que la crise COVID continue de faire rage, les politiciens de l’establishment et le patronat se précipitent pour protéger leurs profits aux dépens de la classe ouvrière et des personnes opprimées. Ils espèrent faire taire les combattants comme Kshama Sawant qui se dressent sur leur chemin.

Ce n’est pas par hasard si cette campagne de rappel contre celle-ci cite explicitement son soutien au mouvement Black Lives Matter et à la Taxe Amazon dans son argumentaire, tout en affirmant à plusieurs reprises qu’elle a enfreint la loi. Malheureusement, grâce aux procédures de rappel intrinsèquement antidémocratiques de l’État de Washington, Kshama n’aura jamais la possibilité de se défendre au tribunal contre ces fausses accusations, et il n’est pas nécessaire de prouver la véracité des accusations pour que la procédure de rappel soit autorisée.

Nous ne pouvons pas nous permettre de rester les bras croisés pendant que l’une des dirigeantes les plus efficaces pour les travailleurs et travailleuses est chassée de sa position élue de manière antidémocratique et malhonnête par une campagne de droite financée par les entreprises.

Rejoignez-nous et rejoignez les leaders et militant·es progressistes du monde entier le 9 janvier pour construire la campagne de solidarité de Kshama et pour nous défendre contre cette attaque contre tous les travailleurs et travailleuses!

Rejoignez-nous sur Facebook ou YouTube Live !

Tagged , , , , , .