Victoire du mouvement antifasciste en Grèce : Aube dorée condamnée !

Ce 7 octobre est une journée historique, une journée de victoire pour le mouvement antifasciste grec et européen. Lors de la séance finale du procès d’Aube dorée, la juge a annoncé la décision de la cour au Tribunal d’Athènes ce matin : sept personnes sont jugées coupables pour la direction d’une organisation criminelle, parmi eux, le chef d’Aube dorée, Nikos Michaloliakos et l’ex-député européen Yiannis Lagos.

19 autres personnes sont jugées coupables de participation à une organisation criminelle. 48 autres personnes sont jugées aujourd’hui, toutes les peines ne sont pas encore connues, mais on sait que 16 des 18 personnes accusées du meurtre de Pavlos Fyssas et toutes les 9 personnes accusées pour les attaques de syndicalistes du parti communiste et de pécheurs égyptiens sont jugées coupables. Les peines très probablement vont varier de 5 à 15 ans de prison, éventuellement plus.

C’est effectivement une journée historique, non seulement pour cette décision qui condamne l’organisation néonazie Aube dorée et met tous ses dirigeants en prison, mais aussi pour la participation impressionnante, dynamique et massive de plus que 20 000 personnes à la manifestation devant le tribunal à Athènes, de plus que 5000 personnes à la manifestation de Thessalonique, de 2000 à Patras et d’autres encore ailleurs en Grèce.

Personnage iconique du mouvement, la mère de Pavlos Fyssas, Magda, a crié en sortant du tribunal «Nous avons vaincu, mon fils». Et c’est effectivement ce que tous les antifascistes ont ressenti au moment de l’annonce de la décision et ont fait vibrer dans les rues d’Athènes sous le slogan «Pavlos vit! Ecrasez les nazis!».

Quelques secondes seulement après l’annonce et au moment que les manifestants criaient des slogans et s’embrassaient enthousiasmés, la police les attaqués avec des gaz lacrymogènes, des grenades et des auto-pompes. Cela démontre une chose concrète: la police grecque comprend plusieurs sympathisants d’Aube dorée et du fascisme, qui apparemment n’ont pas été contents avec la décision prise aujourd’hui.

Cela ne change pas le fait que le mouvement antifasciste a remporté une victoire aujourd’hui; nous pouvons tous nous régaler de cette journée de joie, bien conscients que la lutte n’a pas terminée, mais déterminés à la poursuivre et à nous battre contre le fascisme et contre le capitalisme, le système qui le nourrit.

Tagged , , , , , , .