TOUT CE QUI NOUS DIVISE NOUS AFFAIBLIT

Combattons l’islamophobie et l’intolérance par la construction d’un mouvement socialiste puissant

Vous ne trouvez pas ça ridicule que nous tolérions des bandits à cravates qui nous volent à tour de bras, mais qu’on s’insurge pour un morceau de tissu ou les habitudes alimentaires des gens?

Vous vous rappelez la ridicule saga d’Hérouxville? Des « accommodements raisonnables »? De la super « charte des valeurs »? Les médias jouent beaucoup sur les questions identitaires en montant en épingle les demandes les plus ridicules de quelques personnes pour nous faire détester tout un groupe.

Tout cela entraîne un climat malsain, qui frise la paranoïa pure et simple. À qui cela profitet-il? À ceux et celles qui gagnent des millions en paradis fiscaux, qui pillent nos ressources naturelles, détruisent notre environnement et tirent profit de la privatisation des services publics.

Eux, comme toujours, sont prêt à tout pour ne pas trop attirer l’attention sur leurs rackets. La stratégie est simple et existe depuis toujours : diviser pour mieux régner. Il suffit d’inventer un bouc émissaire et de taper dessus constamment.

Il n’y a pas si longtemps, le « danger », c’était les juifs, les Espagnols, les Italiens, les Irlandais, les noirs, à d’autres moment, ce furent les communistes, les jeunes, les gais, les femmes, les personnes trans… et j’en passe! Aujourd’hui, c’est les musulmans, ou tout ce qui s’en rapproche.

Sérieusement, est-ce que l’islam radical est vraiment la plus grande menace en ce moment? Si oui, alors pourquoi le Canada fabrique des armes pour l’Arabie Saoudite, un pays où les femmes n’ont même pas le droit de conduire? Pourquoi nous n’aidons pas davantage les kurdes qui combattent presque seul-e-s l’État islamique depuis des années? Les seul-e-s Québécois-e-s parti-e-s réellement combattre l’EI, c’est précisément les « gauchistes-zinclusifs » que détestent tant les chroniqueurs des radio-poubelles.

Soyons sérieux-euses, les changements climatiques ont le temps de détruire la planète 1000 fois avant que l’Abitibi ou le Saguenay soient envahis « d’islamisss ». Ce que raconte la Meute, c’est quand même n’importe quoi, ils prétendent vouloir défendre « nos droits et libertés » et la « liberté d’expression » par la répression des idées des autres…

Est-ce que cela veut dire que nous devons tout tolérer? Évidemment que non. En tant que socialistes, nous défendons clairement l’égalité hommes/femmes, une vision laïque de la société et condamnons fermement toute forme d’intolérance.

Nous pensons que ce n’est pas en piquant des crises d’hystérie à chaque fois que nous voyons le mot « halal » que nous allons y parvenir. Ce n’est pas par l’intolérance religieuse que nous pouvons défendre l’égalité homme/femmes et une vision laïque de la société, mais plutôt par la promotion d’un projet de société socialiste.

Le problème, c’est les banquiers, pas les immigré-e-s!

 

Bruno G.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *