Contre le terrorisme et la haine, la solidarité !

Alternative socialiste exprime ses plus sincères condoléances aux familles des victimes de l’attentat survenu à la mosquée de Sainte-Foy faisant 6 morts et plusieurs blessés graves dimanche dernier.

Les politicien.ne.s et les chroniqueur.euse.s à la solde du 1% n’assument clairement pas la conséquence funeste du climat anti-immigrant.e.s/anti-musulman.e.s qu’ils ont eux-mêmes créé.

Pour avoir quelques votes de plus ou mousser leurs cotes d’écoute, ils ont choisi de se faire du capital politique sur le dos des travailleur.euse.s immigrant.e.s, plutôt que sur les banquier.ère.s qui financent leurs partis ou leurs médias. Cela a créé, au fil des années, une banalisation de l’islamophobie.

Il est excessivement malaisant de voir ces mêmes chroniqueur.euse.s et politicien.ne.s aujourd’hui affirmer sans le moindre scrupule leurs appels à «l’unité» , à nier la dimension politique de l’attentat, affirmer sans honte, qu’il n’y a pas de «courant islamophobe au Québec», ou volontairement ne pas faire de lien entre, le débat identitaire qui a cours depuis plusieurs années, et la montée de l’extrême droite organisée.

Cette banalisation de l’islamophobie a permis la naissance de nombreux groupes d’extrême droite de plus en plus décomplexés dont s’abreuvait abondamment Alexandre Bissonette.

Heureusement, les rassemblements spontanés de solidarité de plusieurs milliers de personnes avec les victimes, qui ont eu lieu lundi soir à Québec et à Montréal, démontrent qu’il existe une base sociale pour un mouvement antiraciste et antifasciste au Québec.

Les travailleur.euse.s doivent jouer un rôle de premier plan dans la construction de ce mouvement.

Ce n’est pas par la haine et le racisme que nous allons créer un monde meilleur, mais par la solidarité et la lutte contre les inégalités sociales.
Tout ce qui nous divise nous affaiblit.
Contre toutes les idées réactionnaires, qu’elles proviennent des partisan.ne.s de Trump ou de l’État islamique.
Le problème c’est le.la banquier.ère, pas l’immigré.e !
Pour un front large antiraciste et antifasciste au Québec, dans l’intérêt des travailleurs-euses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *