Le salaire minimum à 15$/h, c’est pour maintenant !

Le 15 novembre dernier, la députée de Québec Solidaire, Manon Massé, a déposé plus de 16 000 signatures à l’Assemblée nationale en compagnie de militants d’Alternative socialiste, de la campagne 15plus.org ainsi que du milieu syndical et féministe. Ces signatures s’ajoutent aux 5 000 déposées plus tôt cet automne.

C’est dire que près de 22 000 travailleuses et travailleurs exigent l’augmentation du salaire minimum à 15$/h maintenant. Il ne faut pas se leurrer : nous ne nous contenterons pas de ce que les libéraux ont à proposer. C’est maintenant que le salaire doit être à 15$/h. C’est maintenant que le loyer est trop élevé ! C’est maintenant que l’épicerie coûte chère ! Dans 5 ans, ces prix seront encore plus élevés. Accepter le 15$/h comme salaire minimum dans 5 ans, c’est accepter de voir les travailleuses et les travailleurs s’appauvrir et ne pas être en mesure de se sortir de l’endettement.

Avec la pétition pour 15$/h maintenant, nous lançons un message clair au gouvernement : les travailleuses et les travailleurs veulent améliorer leur qualité de vie. Ça permet de montrer au gouvernement où se situent nos besoins et notre réalité quotidienne (ce qui semble lui échapper). C’est la raison pour laquelle la pétition doit continuer de circuler.

Organisons-nous sur nos milieux de travail

Alternative socialiste, à travers la campagne 15plus.org, invite les membres des syndicats en lutte, les travailleuses et les travailleurs qui gagnent moins de 15$/h ainsi que l’ensemble de la population qui croit en la justice sociale, à signer et à faire circuler la pétition. Il s’agit d’un excellent moyen pour aborder les gens sur l’enjeu de la création de comités d’action sur les milieux de travail. Ces comités pourront se pencher sur la meilleure façon d’organiser et de faire vivre la lutte pour le 15$/h dans les communautés.

Organisons-nous comme l’ont fait le Syndicat des employé-es du Vieux-Port de Montréal, le syndicat des employé-es d’Indigo à Québec, le syndicat des étudiant-es salarié-es de l’Université de Montréal, le syndicat des travailleurs et travailleuses des résidences privées pour aînés (SQESS-FTQ) et bien d’autres.

La campagne 15plus.org est là pour soutenir les travailleuses et les travailleurs. Pour démarrer la mobilisation, pour obtenir des outils de formation, contactez-nous!

info@15plus.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *